ACCUEIL BIENVENUE A LA MFR LES FORMATIONS LOCATIONS LES ACTUALITES CONTACT
MFR Saint Sauveur Lendelin
Formations par alternance
LES METIERS DES SERVICES A LA PERSONNE

La MFR de Saint Sauveur Lendelin en vidéo


Cliquez sur les images pour visionner les vidéos.  

 

Joseph Weismann est revenu à la MFR

Joseph Weismann est le dernier enfant survivant de la rafle du Vel d’Hiv en 1942. Il est venu lundi à la recontre des élèves des classe de 4ème, Première et Terminale de la MFR de Saint Sauveur Lendelin.

Le lundi 15 juin 2015

Vidéo réalisée par TéVi Manche.

Logo TéVi Manche

 

 

 

 

La langue des signes à la MFR de Saint Sauveur Lendelin

La MFR de Saint Sauveur Lendelin est le seul établissement à proposer cet enseignement dans la Manche.

le lundi 18 mai 2015

Vidéo réalisée par TéVi Manche.

TEVI MANCHE

VIDEO TEVI LANGUE DES SIGNES

Assemblée Générale de la MFR

de Saint Sauveur Lendelin

le vendredi 23 janvier 2015,

suivie de la remise des diplômes et de la soirée associative.

Vidéo réalisée par TéVi Manche.

TEVI MANCHE

 

AG 23 01 2015

Voyage en Allemagne des classes Terminales

Echange de savoirs avec l'Ecole d'Infirmiers à Traunstein

Novembre 2014

Vidéo réalisée par TéVi Manche.

TEVI MANCHE

ALLEMAGNE 11 2014

 

A l'occasion du coup d'envoi de l'opération ''Mets tes baskets et bats la maladie''

de l'Association européenne contre les leucodystrophies (ELA) qui se déroule partout en France,

l'équipe de la MFR de Saint Sauveur Lendelin a organisée la "Dictée ELA".

Vidéo réalisée par TéVi Manche en octobre 2014.

TEVI MANCHE

DICTEE ELA MFR SSL

La MFR de Saint Sauveur Lendelin

valorise l'Alternance.

Mars 2014

Vidéo réalisée par TéVi Manche.

TEVI MANCHE

MFR SAINT SAUVEUR LENDELIN ALT
   
   

Témoignage de Joseph Weismann

à la MFR le 21 Mars 2012

Vidéo réalisée par France 3 Basse Normandie.

Présentation de l'éditeur de Joseph Weismann pour son livre "Après la rafle" :

Juillet 1942. Au camp de transit de Beaune-la-Rolande où il a été transféré avec toute sa famille après une sinistre étape au Vél'd'Hiv, Joseph Weismann a déjà perdu l'insouciance de ses onze ans. Quand arrive le jour de la déportation, les forces de l'ordre s'emparent brutalement des adultes, laissant des centaines d'enfants déchirés de douleur. Les soeurs de Joseph ont également été emmenées. A bout de larmes, le jeune garçon décide de s'enfuir avec un copain. Ils mettront cinq heures à traverser les barbelés qui cernent le camp...

Jusqu'à la Libération, ce gamin chétif va se cacher. Dénonciation ignoble, protection inattendue de deux gendarmes, maltraitance de certaines familles d'"accueil" et enfin un couple merveilleux qui va en faire un homme.

Désormais, il a pour devise : "Le bonheur droit devant". Il veut tout gommer, la souffrance a presque engendré le déni. Et ses cauchemars, la nuit, il n'en parle à personne.

Ce n'est qu'en se rendant à Auschwitz, où les siens ont disparu avec tant d'autres, qu'il accepte de regarder l'horreur en face. Et c'est Simone Veil, un jour, qui l'incite à témoigner. Pour que les jeunes générations sachent. Pour qu'elles veillent à ce que l'Histoire ne se renouvelle pas.

JOSEPH WEISMANN

 

   
   

MEP t18

MFR © 2017 - Powered by Websilog SARL

A propos du site